des nouvelles de la ferme de clocher : bois de chauffe, abeilles, maraîchage.

l’hiver arrive à son terme, et les travaux hors-saison aussi.

Les équipes ont terminé le débitage du bois de chauffe avec une réorganisation du stockage, afin d’optimiser ce dernier ainsi que l’enlèvement lors des livraisons. De plus cette nouvelle logistique permet de réduire la pénibilité et le risque d’accident des travailleurs, par une baisse des manipulations.

L’augmentation des températures et des journées se traduit par une reprise d’activité du rucher.
Comme pour l’ensemble de la filière apicole, nous avons des essaims qui sont morts : 6 sur 10.
Sur les 4 ruches restantes 2 sont très actives avec une rentrée importante de pollen, signe de la présence du couvain et surtout, pour 2 d’entre elles, la présence de couvain royal, qui présage d’un essaimage courant avril mai.
Durant cette période à nous d’être vigilant pour pouvoir piéger le maximum d’essaims.
Mais attention aux brusques baisses de température qui pourraient avoir une incidence sur notre rucher.
Pour lutter contre Vespa velutina (frelon asiatique) , la pose des pièges pour les reines a été faite sur l’ensemble du site. La reine , après une hibernation de 4 mois , construit un nid primaire et avant de commencer la ponte, elle doit prendre de l’énergie en allant butiner. C’est à moment que la pose de piège à base de miel et de bière brune (l’alcool fait fuir les hyménoptères et le houblon est attractif sur le frelon asiatique) est la plus efficace sur une période de 3 à 4 semaines.
Ensuite la reine ne sort plus et passe son temps à pondre. Sans reine pas d’essaim d’où la nécessité de faire ces captures.

Pour le maraîchage le travail du sol est terminé : 2000 m² en attente des semences et plants potagers.
Nous avons acheté un second tunnel de 5×10 m, ce qui va nous permettre de proposer 4 variétés différentes de tomates, avec un volume attendu de 200 à 250 kg pour 2015.

Nous avons démarré en serre les semis potagers et plantes florales. Disponibilité : courant avril.

Prochaines étapes : démarrage des contrats entretiens espaces verts, nettoyage des ruches « mortes », et surveillance des essaimages, début des plantations en tunnel et mise en place des semis.

laisser un commentaire

Les champs marqués * sont requis